Clip musical et portraits photographiques

voyage en alopécie

"Changer les regards sur le cancer, faciliter le dialogue et les échanges entre les patients et leur entourage, aider des personnes à se réapproprier leur identité et reprendre confiance en elles, montrer que le beau est possible malgré la maladie..."
Voyage en Alopécie, est un projet artistique créé par Valérie Wrobleski-Moulin en  collaboration avec Christophe Martin, photographe, et Séverine Coquelin, habillage végétal graphique."

C’est un moment émouvant qui aura pour cadre le hall de l’Institut de cancérologie de l’Ouest (ICO), ce mardi 1er octobre à partir de 18 h 30 à Angers.

Dans le cadre d’Octobre Rose, une cinquantaine de femmes qui ont participé au projet de l’Écouflantaise Valérie Wroblewski-Moulin, intitulé « Voyage en alopécie* », vont en effet se retrouver à l’occasion du vernissage de l’exposition photographique dont elles sont l’objet, un des deux volets de cette démarche artistique empreinte de douceur et de poésie. Les 14 clichés tirés en grand format avaient été saisis en studio l’an passé par Christophe Martin, photographe angevin, puis travaillés sur un fond blanc par Séverine Coquelin, graphiste et plasticienne.

Les images mettent en scène des patientes qui ont perdu leurs cheveux, un des effets secondaires du traitement du cancer du sein par chimiothérapie. Une façon pour elles de faire face à l’épreuve, de changer leur regard et celui des autres sur la maladie et de partager une expérience enrichissante. Ces mêmes portraits seront accrochés dans le même esprit, mais pour un plus large public, du 15 octobre au 15 novembre en gare Saint-Laud. Ces retrouvailles seront également ponctuées par la projection du court-métrage musical de Valérie Wroblewski-Moulin, spécialisée dans l’audiovisuel et elle-même confrontée à la maladie depuis deux ans. Tourné il y a un an à l’ICO, son clip d’une durée d’un peu plus de cinq minutes, qui avait ému l’assistance lors du dernier Festival Premiers Plans, a été mis en musique sur un titre de Dominique A, « Par les lueurs ».Le chanteur français sera du reste présent lors d’une autre soirée spéciale, le 17 octobre au Titan à Nantes, où il sera question de la place de la création dans la maladie. Et présence à la Maison Rose à Paris courant novembre.

Anthony PASCO

Technique / 

Photographie

dessin mixte

montage

 

Dimensions / 

40x60 cm

150x250 cm

Année /  

2019