Le rêve - La rêverie

80 x 120

C’est dans cet état de rêverie, de ce relâchement de l’attention que l’on porte au monde quotidien et réel, que l’homme peut se recentrer. Ici c’est le domaine du rêve qui régit et impose ses codes. Pour Bachelard, c’est dans cet état de rêverie, que l’homme trouve sa condition même, qu’il peut opérer un retour sur lui-même. 

 

Je tente de plonger le spectateur entre rêverie et rêve. Mes modèles sont dans le rêve, absents, dans un état de sommeil, dans lequel la conscience disparaît et s’évapore du monde qui l’entoure. La rêverie, elle, est un phénomène de la veille, et non du sommeil. Dans cet état de rêverie, nous pouvons laisser aller notre esprit librement, délesté de notre ancrage concret et quotidien.  Nous rentrons alors dans « notre tête » et faisons exister le monde à l’intérieur de nous; l’esprit vagabonde, dans la rêverie, mais, souligne Bachelard, quelque chose semble le ramener incessamment vers ce que l’on pourrait nommer son point d’ancrage.

Technique / 

graphite sur carton

 

Dimensions / 

80 x 120 cm

Année /  

2014